Un super stage d’aquarelle en Provence…

Comme tous mes stages aquarelle en Provence…

 

– Qui nous prédisait l’apocalypse, avec les orages qui balaient l’Hexagone depuis plus d’une semaine ?

– Qui pensait qu’un stage de plus ou de moins dans le hourvari des stages qui pullulent actuellement, ne pouvait être qu’un stage d’aquarelle de plus ou de moins ?

Ansouis sous le soleil.

 

…Alors ?

J’ai le plaisir d’animer des stages depuis plus de 40 ans, et celui-là a été particulièrement réussi : qu’on ne me parle pas de météo pour la peinture en plein air, qu’on ne me dise pas qu’un grand nombre de stagiaires est un handicap à leur progression en ce qui me concerne !

Parce qu’un groupe en dessin et expression plastique, même si les participants sont nombreux, ce n’est pas le nombre, mais la qualité qui en fait la dynamique et le potentiel de réussite (pourvu qu’on y mette un peu du sien naturellement si on a la responsabilité de transmettre).

 

Genêts en fleurs et chants de loriots nous accompagnaient tous les jours…

 

Eh bien oui, nous sommes sortis et avons travaillé tous les jours dans des endroits magnifiques, même si oui, il y a eu deux courtes parenthèses plutôt pluvieuses, mais qui m’ont donné la formidable opportunité de faire découvrir des endroits insolites particulièrement intéressants en carnet de voyage.

 

La Provence secrète et mystérieuse, fait partie des lieux privilégiés réservés aux seuls initiés…

 

Et puis, le privilège de bien connaître une région depuis aussi longtemps, ses chemins creux, ses sentiers, ses monuments cachés, ses habitants, ses points de vue rares, cela aide aussi…

Résumons : un stage fidèle à lui-même, dans la droite ligne de ce qui s’est toujours fait sur mes sites préférés des peintres de la lumière en Provence.

Avec des lieux magnifiques et inconnus (je n’en reparlerai pas, vous en avez quelques photos ici) et d’autres plutôt connus qui attirent les touristes du monde entier, mais qu’il est possible de découvrir bien autrement qu’au milieu d’une foule cosmopolite.

 

La magie d’un troupeau au milieu d’un champ de coquelicots, avec sonnailles et berger rappelant ses chiens, est une image précieuse ramenée du Lubéron (mais pas forcément celui des hauts-lieux touristiques), toujours source incomparable d’inspiration pour le carnettiste en balade.

 

Derrière le lavoir l’étang ensoleillé, et plus loin la mer, pour l’aquarelle inoubliable de ce petit lavoir médiéval.

 

Mieux qu’une Provence de cartes postales, celle que nous parcourons ensemble est une page de carnet gigantesque à ciel ouvert !

 

Peindre la vallée de la Durance à l’ombre des pins, c’est d’un seul regard ici, s’approprier le paysage des Alpilles à la Sainte-Victoire jusqu’au Lubéron, dans les senteurs des plus délicieuses essences végétales…

 

– Et les résultats me direz-vous ?

Je vous en copie quelques photos : celle du travail de 3 participants (es) dont j’ai pris quelques clichés en cours de réalisation, pas eu le temps de le faire pour tous les autres (qu’ils veuillent bien me pardonner), avec d’autant plus de regrets qu’ils ont réalisé des choses superbes, très intéressantes, qui méritent toutes d’être vues, et qui répondent parfaitement aux objectifs du stage (sans se « prendre la tête » et en se faisant plaisir), ces objectifs étant ni plus ni moins de créer ses pages de carnet de voyage sur le motif, avec des croquis et aquarelles les plus simples et vivants possibles.

 

Ici, la vallée de la Durance avec au loin les Alpilles dans le carnet d’Yves DOIN

 

Intérieur de lavoir dans les Alpilles par Nelly GUERNIER

 

De lavoirs en oliveraies, un bout de page de Mouphida PIAZZA

 

De Mouphida encore, les arbres entourant le domaine où nous étions hébergés, et l’arrière de la chapelle St-Blaise où nous allions peindre ce jour-là.

 

La chapelle Saint-Blaise est une petite merveille d’art roman provençal, le sujet principal de l’une des pages du carnet d’Yves.

 

 

Ici, dessinée par Nelly.

Et là, avec la grande sensibilité de Nora PETIT DE LA VILLEON, terminée sous la pluie !

 

Celle-ci est celle de Saint-Sixte, dessinée par Mouphida.

 

Pendant qu’Yves dessinait les Alpilles vues du même endroit…

 

Les Alpilles et leurs petits villages, entre oliveraies, pins maritimes et genêts, par Mouphida.

 

Aquarelle en cours de réalisation par Nelly de la grande allée de platanes qui nous accueillait dans le parc du vieux mas où nous étions hébergés…

 

Allez, je termine là, en félicitant toutes et tous les participants (es), ils ont été formidables, rendez-vous l’année prochaine (ce sera du 26 mai au 1er juin 2019), et si à votre tour l’aventure vous tente inscrivez-vous sans tarder, car comme tous les ans (ce fut le cas particulièrement cette année), le risque de se retrouver en liste d’attente est grand si on ne s’y prend pas assez tôt, pensez aussi aux stages d’été et d’automne (Jura Oriental et Aragon) où il reste encore 2 ou 3 places à prendre !

Juste avant de repartir pour d’autres aventures aquarellées : l’esquisse très rapide d’un dernier champ fleuri !

 

Petit coin de celui-là, qui nous laissa un souvenir inoubliable…

21 réponses

  1. NORA PETIT DE LA VILLEON
    | Répondre

    Bravo à ceux qui ont bien travaillé!!
    Et très contente d’avoir passé une semaine de rires et bonne ambiance !!!

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Mais toi aussi tu as super bien travaillé Nora ! Si tu as 5 mn, scanne une de tes aquarelles et envoie-là, je la rajouterai à l’article ! (Même chose pour les autres dont je n’ai pas eu l’opportunité de photographier les travaux) !

  2. Denise Poirier
    | Répondre

    C’est magnifique. J’espère être avec vous l’an prochain.

    Denise Poirier, Québec, Canada

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Quel bonheur si on a le plaisir de se revoir en cette occasion (j’ai des québécoises ou des québécois assez régulièrement dans mes stages, et quand ils viennent en Provence, je sais qu’ils se font vraiment plaisir) !

  3. Elisabeth Lepere
    | Répondre

    Magnifique ça donne envie d y revenir !!bizz Alain

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Toi aussi tu seras la bienvenue Elisabeth, je t’envoie mes amitiés !

  4. Que les dessins, aquarelles et photos sont belles. Les coquelicots et coins secrets sont très tentants pour l’an prochain! Encore “bravo” à Alain et ses élèves/artistes/carnetistes. Beaux souvenirs.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      C’est vrai que ce sont des coins super, on ne se lasse pas d’y revenir ! Amitiés, à +,

  5. Je suis toujours sous le charme en lisant tes articles et celui-ci en particulier. Promis juré, tu peux compter sur ma participation l’année prochaine et me réserver déjà une place.

    En attendant, voici le lien de mes articles sur la Provence (3 sessions d’Alain Marc et une session Patrick Fouilhoux) : http://croqueurdenature.blog.lemonde.fr/tag/provence/

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Ta place est réservée Nicolas ! à +,

  6. Vie
    | Répondre

    Bravo Alain, que de belles aquarelles.. De belles couleurs… De beaux endroits. Bizzz

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci Vie, grosses bises !

  7. Dany
    | Répondre

    Que de belles photos! On aimerait faire un carnet de champs de coquelicots. Le stage provençal avec là chapelle StBlaise, que de jolis souvenirs d’un de mes stages préférés avec toi Alain. Ça donne envie de revenir . Bises

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Quand tu veux Dany, mais en attendant profite bien de ton super voyage en bateau, de toutes vos belles découvertes que tu nous fais si bien partager toi aussi avec tes jolies photos et aquarelles ! Amitiés à tous les deux !

  8. Pouponnot lydie
    | Répondre

    Moi aussi ça me donne vraiment envie d y revenir

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Toi aussi tu seras la bienvenue Lydie, et tous les autres à qui je réponds en même temps qu’à toi, je t’envoie mes amitiés,

  9. Nicole Guenin
    | Répondre

    Et pourquoi pas moi aussi? Et joie, les coquelicots sont de retour! tes photos sont superbes et le travail es stagiaires remarquable!
    Bises

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Oui Nicole, tu es la bienvenue toi aussi ! Pour les stagiaires je regrette juste d’avoir été trop pris pour photographier le travail de toutes et tous : il était vraiment bien, c’est formidable d’avoir des groupes qui font de tels progrès en si peu de temps, surtout dans un grand groupe comme celui-là !

  10. Daniel
    | Répondre

    J’y étais et ce fut un très beau stage très agréable, bon la « bouffe » c’était pas Christiane à La Fresse, mais pour le reste pas de regret, il y avait même des coquelicots! (mon cauchemard).
    Alain, tu peux trouver une partie de ce que j’ai réalisé ici dans le site que j’essaye d’entretenir https://aqua.frama.wiki/stages:provence.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Pas grave Daniel, Christiane si elle tombe sur ton commentaire sera heureuse de voir que ses efforts, sa gentillesse, ses connaissances et son grand professionnalisme sont également reconnus des gens qui viennent dans mes stages. très heureux d’avoir retrouvé tes aquarelles sur ton sympathique site que j’apprécie beaucoup !

  11. Daniel
    | Répondre

    Alain,
    je viens de me rendre compte que mon message double un peu celui envoyé il y a quelques moi au sujet de la bouffe de Christiane, tu peux l’éditer pour couper cette redondance
    Amitiés et peut-être au prochain stage au Portugal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.