Quelques aquarelles rares au salon d’automne ACCALMIE

Si vous vivez en Bretagne (où y passez prochainement), vous pourrez voir quelques aquarelles significatives de mon expression, peu vues depuis de nombreuses années, au Salon d’Automne ACCALMIE, à Loguivy-de-la-mer (Côtes-d’Armor) en même temps que les travaux de 9 autres artistes aux disciplines diverses.
Vous y découvrirez notamment plusieurs aquarelles de la série « haute montagne » que je n’expose que très rarement comme ce grand format figuratif « Arrête des Cosmiques » (88 x 122 cm l’un des projets éditoriaux de la collection Mythra publiée en 1984) .
Quant aux autres motifs, je vous laisse les découvrir lors de l’exposition (vous y verrez également un monotype « La fenêtre au bateau », technique mixte report direct aquarelle – gouache, travail plus libre, dont je reparlerai peut-être un jour ici) .

« Arrête des Cosmiques » aquarelle, 88 x 122 cm Alain MARC 1986 (Cliquer sur la photo pour la voir en grand).

C’était en 1986. Daniel et André « faisaient » l’arrête des Cosmiques, la superbe voie se terminant au sommet de l’Aiguille du Midi, à 3842 m face au Mont-Blanc. Ambiance vertigineuse et grandiose. Éblouissement de la neige sous le soleil contrastant avec les zones les plus sombres du rocher. Les alpinistes ne sont que de fragiles silhouettes dans l’immensité verticale, tandis que l’histoire des grandes ascensions alpines continue de s’écrire avec de nouveaux grands noms de la montagne qui apportent une technique et un regard différents sur l’ascension des grandes « classiques ».
Je réalise à ce moment-là de nombreuses aquarelles inspirées de mes courses vers les sommets dans les Alpes et les Pyrénées, et c’est Gaston Rébuffat (auparavant invité par notre modeste, mais dynamique club de montagne, à venir
« tester » – tout comme René Demaison et quelques autres – nos rochers de Gages lors de leurs conférences « Connaissance du monde »), qui parrainera ma première exposition au Palais de congrès d’Aix-en-Provence en 1984…

Extrait de l’un des articles consacrés à mes premiers rapports créatifs
avec la haute montagne (« Centre-Presse » 29-12-86 Cliquer sur la photo pour la voir en grand) .

Mais ce ne sont pas là que des souvenirs : depuis, j’ai appris à survoler les sommets après les avoir gravis, et si mon sac est souvent un peu plus lourd quand je pars en montagne, c’est qu’en plus du nouveau matériel que j’emporte avec moi, mes pratiques de l’aquarelle et de la peinture ont également évoluées, débouchant sur une autre forme de rapport au monde, à la vie, à l’expression artistique et aux idéaux qui lient le tout dans une fantastique aventure qui continue toujours.
Je vous reparlerai de cela sans doute un autre jour, pour l’instant je vous invite à découvrir le salon ACCALMIE 2017 :

 

Le Salon ACCALMIE

C’est l’un des intéressants salons de la région nord de Bretagne, dont le principe est toujours le même : 10 artistes aux disciplines diverses,toujours différents, se retrouvant dans la salle des fêtes du petit port de Loguivy-de-la-mer, non loin de Paimpol, pour partager leur travail avec le public.

 

 

4 réponses

  1. Nicolas
    | Répondre

    Une occasion de découvrir tes aquarelles « léchées » (sans doute réalisées avec des tubes et un support d’assiettes en carton pour sortir les couleurs de celles-ci, si je me remémore une de tes démonstrations vidéo), technique que j’apprécie aussi, et le thème de la montagne dans une région qui présente une toute autre « ambiance » est une bonne idée.

    Je remarque aussi la présence d’Alexis Le Borgne, un jeune aquarelliste prometteur.

    Nicolas.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Oui, Alexis travaille très bien et sait exprimer des ambiances très intimistes et oniriques ! Quant à moi, je me limite pour le plus grand format exposé à cette aquarelle des Cosmiques (pour changer un peu des marines), cependant, j’aurais bien amené une aquarelle plus « enlevée » (et pourtant de la même époque) exprimant un coin du port de Paimpol, mais elle n’entre pas dans mon minibus : trop grande (même à plat sièges rabattus) ! Oui, assiettes et tubes, et …gros pinceaux…

  2. Anne-Marie
    | Répondre

    Elle est splendide ta grande aquarelle! Bon voyage au Portugal ,on s’y croisera peut-être…je m’y envole vendredi 8 et reviens le 19 ,après avoir visité aussi Madère. Bises

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Super Anne-Marie, bon voyage à toi aussi ! Nous on sera en vadrouille en Alentejo, on se croisera !

Répondre