– Quelle est la plus grande richesse ?

Oui, je vais à contre-courant en vous parlant d’une exposition importante pour moi, non avant qu’elle se déroule, mais après… 

Après, parce que dans le hourvari de la communication à tout va, le tourbillon des publications innombrables, celui des réseaux sociaux, on ne distingue plus ce qui est vrai de ce qui n’est qu’apparence.

Et l’essence même de ce qui appartient à une authentique fusion de l’esprit avec un profond accomplissement d’élévation, un entier élan de l’Être vers un « plus être », se dispersent dans un univers où on n’a plus de temps pour ressentir, penser ni voir avec les yeux du cœur, ou les perceptions de l’âme.

  • Qu’est-ce que c’est une exposition importante ? – Le nombre de peintures ? – Le lieu de l’exposition ? – Sa notoriété ? – Son sens ? – La motivation des visiteurs ?

…Et importante pour qui ? – La reconnaissance du public ? – La vente d’œuvres ?

Loin de tout cela, il est un petit village dynamique et peu connu entre Tarn et Aveyron où vient de se terminer une intéressante manifestation qui accueillait le travail d’une vingtaine d’artistes dans plusieurs lieux différents. La presse en a parlé.

Je ne vous dirai pas l’affluence des visiteurs ni le succès que fut cette exposition…

À l’échelle des musées nationaux, c’est dérisoire bien sûr, mais pour un petit village c’est important, surtout quand des gens viennent de loin pour aller à cette rencontre, car ce qui compte le plus dans une exposition c’est la connivence entre l’esprit des lieux, celui des œuvres exposées, et leur interaction avec l’intériorité des visiteurs, leur pensée, leur sensibilité. 

Or, il y a bien des musées et des galeries où cette osmose magique n’existe pas, il manque toujours l’un des éléments !    

Pour ma part, j’y occupais une place importante, au cœur même de l’église. La plus importante pour moi, parce qu’elle permettait plus qu’ailleurs cette connivence.

Mais ce qui me touchait particulièrement, c’est que l’intemporalité dans laquelle s’inscrit ma quête picturale était selon mon ressenti (mais aussi celui des visiteurs), en parfaite harmonie avec les lieux qui l’accueillaient.

Hors, l’intemporalité, loin des effets de mode et de la séduction du visible, n’est-ce pas cela le plus important ?

– N’est-ce pas ce qui échappe au temps qui est le plus important ?

Important, ce que le temps qui passe ne peut amoindrir ! 

– N’est-ce pas cela l’amour véritable ?

…Celui qui franchit les doutes et s’affranchit de l’absence et des difficultés pour vaincre le temps, ce Temps qui inexorablement nous amoindrit et nous détruit, mais en quelque sorte dont nous nous délions des chaînes par la force de la pensée, de celle de nos sentiments et de nos engagements profonds, tenus à jamais dans le même élan !

Celui qui possède cette force-là possède la richesse véritable.

Puissiez-vous (là, je m’adresse à vous personnellement, et non à une foule de lecteurs plus ou moins distants), ressentir un jour cette force immense, la garder vive et intense malgré les décennies qui passent, et la transmettre aux êtres que vous aimez ?

La peinture aussi est faite pour cela !

Je ne vous parle pas de religion mais de spiritualité. Je ne vous parle pas de mode ni de décoration, je vous parle de peinture…

16 Responses

  1. Deschodt reine
    | Répondre

    Tres bien ecrit….et sans aucun doute tres bien fait! Dommage que pour le moment je ne puisse voyager…. sauf a travers ta peinture ! bravo Alain, merci et bisous. Reine

  2. Alain-MARC
    | Répondre

    Merci à toi Reine, c’est aussi pour celles (et ceux) qui sont loin de moi que je publie des choses qui peuvent « faire du bien » !

  3. Meier
    | Répondre

     » On ne voit bien qu avec le coeur…l Essentiel est invisible pour les yeux  » St Exupery
    Ç est mon ressentiel en te lisant ( tellement bien écrit !
    Tout simplement Merci mon Cher Ami

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Et à toi pour ton passage, avec le rappel de cette vérité !

  4. Nicole Guenin
    | Répondre

    c’est certainement un village qui a su garder son âme et trouver le moyen de faire ressentir aux visiteurs cette connivence dont tu parles entre le coeur, la pensée, la capacité d’échapper au temps, de se perdre physiquement et spirituellement dans cet espace qui nous retient mais dont on peut s’extraire pour en quelque sorte « flotter » dans ces lieux magiques que chacun de nous garde en lui, et qui nous entraînent dans un lieu spirituel inconnu mais tellement vrai que chacun ressent mais que certains privilégiés, poètes, musiciens, peintres,ont le mérite de nous faire partager. C’est effectivement cela la vraie richesse de la vie

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Oui, ce village a gardé son âme grâce à l’association qui l’anime, à son maire entouré d’une équipe municipale super, et à des habitants tout aussi sympathiques, motivés et impliqués : qu’on aimerait voir cela souvent dans bien d’autres villages ! Pour le reste, nous sommes bien évidemment sur « la même longueur d’onde »…

  5. Chris.Félix
    | Répondre

    Merci pour cet article, j’en connais les coulisses et me contente de toutes ces richesses!

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Plus que toute autre personne, tu en connais toi, tout le sens : tu as ces richesses ! Protège-les, nourris-les, grandis-les, même si les épreuves de la vie voudraient t’en dégouter ou t’en écarter. C’est difficile, mais je t’y encouragerai.

  6. Jackie
    | Répondre

    Merci Alain…Je partage absolument ce que tu écris
    Amitiés
    Jackie

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Je te réponds en quelque sorte la même chose qu’à Anne-Marie : vous avez toutes les deux dans votre engagement vis à vie de la vie et de l’art, choisi ce chemin pas toujours facile où le mot « beauté » se pare de sa véritable signification.

  7. Anne-Marie Mary
    | Répondre

    Ah oui Alain , c’est toujours un grand plaisir de te lire …tu as un tel talent d’écriture ! Et tu sais aller toujours au plus profond. Bravo et merci ; je ne doute pas que tes toiles étaient bien à leur place dans ce lieu sacré.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Ceux qui te reconnaîtront, qui savent que ta quête picturale est aussi profonde et sincère, seront (s’ils connaissent ta peinture) également touchés par tes compliments (dont je te remercie), car ils peuvent s’appliquer à ta propre démarche, que je suis très heureux de voir également grandir…

  8. Garvi Marie-Claude
    | Répondre

    Brillant ! mon cher Alain, tes propos étincellent à l’image des toiles que tu exposes
    Sans religiosité aucune, force est de reconnaitre la lumière qui jaillit de ta peinture
    Bravo et Merci de ce précieux partage

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci, surtout que dans une telle quête on doute toujours ! Tu vois Marie-Claude, certaines personnes ne verront jamais l’indicible parfois merveilleux et si impénétrable qui se cache derrière les apparences. C’est notre raison d’être à nous de les rendre visible tout en essayant d’aider ceux qui ne les devinent pas (ou ne les soupçonnent même pas d’exister) à mieux les percevoir… Mais c’est si difficile et si exaltant à la fois ! …Il faut continuer humblement, inlassablement sa tâche, sans se « prendre la tête » (on n’a pas inventé la poudre, on n’est juste que des témoins et des passeurs), à transmettre ce flambeau du vivant qui rend la vie plus belle que la vie.

  9. Gérard MICHEL
    | Répondre

    Cher Alain, que ton message de partage intervienne dans l’après-coup de cette expo, dans un lieu qui m’est inconnu donne encore plus de force à ton témoignage. Merci, tu me touches beaucoup en disant ainsi la valeur de la peinture dans notre élévation spirituelle. Gérard

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci à toi Gérard, car ton commentaire et témoignage s’ajoutant aux précédents, nous prouvent à quel point nous avons besoin d’élévation aujourd’hui dans l’art, de retrouvailles avec des valeurs qui en ont défini les racines dès ses origines, et qu’il nous appartient à nous tous (dès l’instant où nous sommes impliqués de près ou de loin), à leur redonner tout leur sens avec le partage que nous pouvons en faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.