Petits poissons d’avril pour vos fêtes de Pâques

En ce jour de Pâques symbole de résurrection dans la tradition chrétienne, je ne pouvais faire autrement que de vous retrouver avec un billet aux couleurs de printemps et de régénération, d’espérance et de renaissance, même si nous ne voyons pas encore la sortie de ce sombre tunnel…

J’avais promis de vous envoyer bien plus de newsletters (à commencer par celles de cette exposition virtuelle qui aurait dû commencer le 2 avril), mais le lancement des télé-ateliers de création interactive en ligne a pris tout mon temps (et celui de quelques amis), les jours ont défilé à une vitesse folle, et j’ai remis à plus tard cette exposition et les autres billets auxquels je vous convierai tout de même le moment venu, car vous voyez bien que je ne vous oublie pas.

Faute de poissons en chocolat, voici un joli petit poisson d’avril vous venant droit du cœur, dont je vous explique la nature un peu plus bas.

Il faut dire que cette nouvelle aventure des « visio-ateliers » est une porte ouverte sur un champ de liberté nouvelle, une fantastique bouffée d’oxygène pour qui y participe directement ou indirectement, mais déjà, avec plus d’une centaine d’inscrits et un atelier réunissant hier plus de 50 personnes au moment le plus suivi (lors d’une balade en canoë dans la réserve naturelle Quilliams-Durrull au Québec), nous avons eu une idée de ce que cela donnera lorsque vous profiterez d’une manière plus élargie de ce nouveau moyen d’évasion qui vous fait complètement oublier le confinement depuis son lancement fin mars (je vous en reparlerai plus tard) !

Quelques-uns des participants du télé-atelier du 4 avril dernier.

Mais, mais tout cela attendra un peu, puisqu’aujourd’hui, c’est la merveilleuse puissance créatrice de la jeunesse que je voudrais évoquer en vous souhaitant de belles fêtes de Pâques.

Car si dans l’immédiat nous ne pouvons que nous confier au dévouement des personnes œuvrant à la sauvegarde et à la santé de notre humanité remplie d’incertitude, c’est vers la jeunesse qu’il faut se tourner, puisque c’est elle qui portera demain le flambeau de nouveaux éclairages sur le fonctionnement de nos sociétés, et qui aura à creuser les fondations de modes de pensée où l’humain retrouvera toute sa place dans un monde mieux équilibré.

Alors, ce sont trois de mes petits enfants qui nous font passer le message avec les merveilleux poissons d’avril qu’ils viennent de créer il y a 2 semaines à peine, sous la houlette de leurs parents éclairés.

– Que nous disent ces poissons ?

Sinon le paragraphe précédent, ils reprennent intuitivement les symboles du premier avril et la venue du printemps qu’ils portent en eux :

Dernier signe du zodiaque, le poisson dans l’astrologie solaire évoque la sortie de l’hiver, et donc le retour du soleil, de la lumière, de la chaleur.

 

C’est ce que nous retrouvons dans le poisson de Milo (5 ans) : une myriade de rayons de soleil se reflétant dans l’eau sur le dos du poisson…

 

 

Si dans la tradition chrétienne on pense aussi à l’ictus, le symbole utilisé par les premiers chrétiens pour se reconnaître du Ier au IVe siècle lors des persécutions romaines (Ichtus venant du grec ancien signifiant « poisson »), je vois plutôt dans celui de Cléa (9 ans 1/2) un autre signe solaire, une formidable allusion à un épanouissement floral, de renouveau et d’espérance, faisant peut-être penser à de nouvelles couleurs dont la terre entière pourrait se parer, si le disque (la roue qui tourne), apportaient un sens neuf à ce monde vieillissant…

 

Dans le poisson de Roman (11 ans), conçu comme un mobile de Calder, nous pourrions voir un « poisson – produit » de notre société de consommation, en train de se dépouiller de ses anciens oripeaux pour muter en une étrange métamorphose, où se tournant vers l’avenir, il nagerait résolument à contre-courant ! 

Que ces jolis poissons remplis d’espoir vous apportent en ces Pâques spéciales, la lumière qui viendrait du bout du tunnel pour nous éclairer dans sa traversée, et nous aider à bâtir un monde nouveau

Et je rajouterai ce « poisson » de leur arrière-grand père JEAN MARC (qui se plaisait à scruter la société et les travers de la nature humaine), poisson intitulé « Celui qui nage entre deux zoos », comme quoi il y a peut-être un atavisme familial, qui, par-delà le temps, nous prouve la valeur de la transmission, un message si valable encore aujourd’hui.

Il nous renvoie à la pérennité de la pensée et à la puissance de la trace, à travers une notion différente du temps…

« Celui qui nage entre deux zoos » :

Quel drôle d’animal, celui qui nage entre deux zoos !
Mais, même si on le croit aujourd’hui disparu, on rencontre encore souvent ce genre d’individu, qui manœuvre toujours sans se compromettre entre deux partis, refusant de s’engager, ne faisant aucun choix, gardant ainsi son cap pour arriver à bon port, malgré compromissions et courants contraires qui auraient pu le faire sombrer…

 

34 Responses

  1. Martine FERAUD
    | Répondre

    De merveilleuses créations dont les enfants toujours imprégnés de spontanéité, de fraîcheur dont le regard émerveillé sait capter
    le beau, la sincérité, les couleurs sont capable d’une création harmonieuse pleine de fantaisie dont nous aimerions encore pénétrer
    nos âmes pour découvrir les trésors cachés en chacun de nous.
    Encore bravo et merci pour tant ingéniosité.

  2. AZEMA Janine
    | Répondre

    Merci Alain pour cet envoi : tes petits enfants sont bien de ta lignée de créateurs .

    Joyeuses Pâques à toi et ta famille ,
    avec mes pensées reconnaissantes et amicales .

    Janine .

  3. Lepere
    | Répondre

    Magnifique et les commentaires tellement réalistes mais pleins de rêve et d espoir
    Joyeuses Pâques a toi et tes proches

    Elisabeth

  4. Anny de le Fouchardiere
    | Répondre

    Merci Alain de nous enthousiasmer avec ces oeuvres si belles de tes petits enfants et de ton père. Merci aussi pour ton optimisme.
    Amicalement

  5. Kuntzer Jacqueline
    | Répondre

    Très sympa avec de très bonnes idées pour les artistes en herbe… ou pas!

  6. Elizabeth
    | Répondre

    Heureuses Pâques, à toi aussi et bravo à tes petits enfants et à leurs parents qui les ont guidés.

  7. Françoise Robert
    | Répondre

    Très créatif avec de vrais messages. Bonne idée de partager cela, et mes félicitations aux artistes
    Françoise

  8. micheline vaudenay
    | Répondre

    Ce matin j’ai reçu d’une amie une carte postale par mail mettant en scène des lapins de pâques. Cela m’a fait un plaisir immense. et cet après midi ce sont tes petits enfants et ton père qui nous envoient des poissons d’avril et de pâques. Quelle belle fête de Pâques tu m’as fait passer aujourd’hui, Alain. Merci beaucoup. Du fond de mon confinement nordiste (mais au soleil, comme vous tous) je vous souhaite à tous d’aussi belles fêtes. Sans souci religieux d’ailleurs. Une fête qui nous réunit, nous qui sommes tous si seuls depuis presqu’un mois.
    Merci et bon renouveau dans nos vies.
    Micheline

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci à toi Micheline, on ne t’oublie pas, on est une grande famille !
      Je te copie ce poème de Rudolf Steiner illustré par Paul GIAUME :
      Poème de Rudolf Steiner illustré par Paul GIAUME

  9. Françoise Fuhrer
    | Répondre

    Quelle créativité , la relève est assurée .Merci pour ce beau cadeau , il faut transmettre les félicitations aux enfants.Joyeuses Pâques à tous.

  10. Daniel Pascot
    | Répondre

    Merci Alain pour les beaux moments que la lecture de tes billets nous procure.
    Le collage de Milo (et les petits aiment faire ça) est étonnant, impossible de deviner l’âge de son créateur mais on devine que ses yeux ont déjà vu de belles choses que son cerveau a assimilé (Il a un nom prédestiné pour absorber la culture hellénique).
    Le poisson de Cléa par son exploitation d’un CD est digne d’une surréaliste car non seulement il est beau mais il nous renvoit aux contradictions de notre société de consommation.
    Tout comme celui de Roman, digne arrière petit fils de son arrière grand-père, et grand-père …), j’aime particulièrement la photo sur un vieux meuble patiné et piqué par les vers, ce qui nous ramène (ou ancre) dans notre France traditionnelle. Le fond est parfois important Paul Valéry a écrit je ne peux pas m’imaginer un arbre sans le ciel …
    Encore merci Alain et bravo pour ta descendance.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci Daniel, il a 5 ans Milo ! Je leur transmettrai vos félicitations à tous !

  11. LAINE JACQUELINE
    | Répondre

    Quelle belle créativité chez tes petits enfants ! Merci Alain de nous partager ces symboles remplis d’espoir et merci à toi de ta positivité ! Amitiés Jacline

  12. Jane Tomlinson
    | Répondre

    Merci Alain, pour ce cadeau de Pâques, bien mieux que le sempiternel œuf en chocolat. Ils sont hyper doués tes petits enfants, c’est de famille, c’est sûr! Bravo pour eux!
    Bises
    Jane

  13. Huguette
    | Répondre

    Grand merci Alain pour « ta pêche » dans tous les sens du mot, tes propos et commentaires à partir des belles œuvres de tes petits enfants et aïeul…toujours autant de générosité chez toi.

  14. Bonjour Alain.

    Je reprends ta citation :

    « Car si dans l’immédiat nous ne pouvons que nous confier au dévouement des personnes œuvrant à la sauvegarde et à la santé de notre humanité remplie d’incertitude, c’est vers la jeunesse qu’il faut se tourner, puisque c’est elle qui portera demain le flambeau de nouveaux éclairages sur le fonctionnement de nos sociétés, et qui aura à creuser les fondations de modes de pensée où l’humain retrouvera toute sa place dans un monde mieux équilibré ».

    En guise de réponse, je ne suis pas sur que les directions que prennent nos générations permettent à celles qui vont suivre de pourvoir relever les défis qui les attendent, au mieux, contribuer à ralentir les catastrophes, à commencer par celle de la montée des eaux à cause du réchauffement climatique. Qui plus est, nous avons deux crétins à la tête de deux puissances mondiales, qui prétendent que le réchauffement climatique n’existe pas et qui continuent à massacrer la poumon vert de la planète, aidés en cela par des sectes religieuses intolérantes.

    C’est pour cela que je ne suis pas certain que l’humain retrouve toute sa place dans un monde mieux équilibré. Je ne serai plus là pour le voir.

    Sinon, mon poisson préféré est celui de Milo , mais celui de Roman se rapproche le plus aux techniques créatives de ton père et l’idée de Cléa de reprendre un cd est excellente, avec toute sa sensibilité féminine exprimée dans sa création. Le cercle du cd me rappelle aussi la forme ronde du poisson de ton père.

    Merci pour ces télé-ateliers, celui du samedi 11 avril en particulier. J’en serai mercredi 15 avril.

    Nicolas.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Comme à toutes et tous merci Nicolas, j’ose juste voir le verre à moitié plein… Mais il est vrai qu’on peut aussi le voir à moitié vide car effectivement il y a du pain sur la planche si on veut rétablir les équilibres !

  15. Mercè Torres Alis
    | Répondre

    Quelle créativité ces poissons,!!
    Joyeuses Pâques

  16. Brigitte Desplats
    | Répondre

    Que du bonheur, cette famille d’artistes et de poètes !
    Bises à toi et à tous ceux et celles que je connais …
    Brigitte

  17. Sur ce lien, le travail que m’a inspiré la sculpture du poisson.

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10218775110862228&set=a.1636808953464&type=3&theater

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Super Nicolas, très bien rendu !

  18. gamonet
    | Répondre

    Merci pour tout, pour tes textes et ces merveilleux poissons. Félicitations à tes petits-enfants.
    Bises,
    Marie

  19. Jackke
    | Répondre

    Merci Alain
    Je te souhaite une très bonne journée

  20. Nicole Guenin
    | Répondre

    Merci tout d’abord à tes trois petits enfants pour leurs étonnants et très créatifs poissons qui permettent de voir un peu de la personnalité de chacun à travers ces superbes réalisations. C’est fou ce que les enfants peuvent être créateurs et imaginatifs. Ils le sont certainement tous mais ils perdent souvent souvent cette faculté au et fur et à mesure des années . J’ai aimé le poisson plein de soleil de Milo. Puisse-t-l avoir une vie autant ensoleillée! J’ai aimé la poésie et la paix qui émanent du poisson de Cléa. Puisse-t-elle avoir une vie pleine de douceur et d’amour. J’ai aimé le poisson prophète de Roman enfermé dans sa carcasse métallique, symbole de notre monde plein de déchets avec cependant un oeil tourné vers le futur. Puisse-t-il avoir la vie qui lui convient pourquoi pas dans un secteur utile à l’humanité scientifique ou autre. De toute façon que chacun trouve sa voie, c’est là le but de tous les parents.
    Quant au poisson de ton père comme d’habitude c’est une oeuvre d’art visionnaire, moitié poisson moitié visage humain dans un entrelac de ferraille dont il a su faire ses plus belles réalisations.
    Nos enfants portent nos espoirs, j’espère aussi que la génération montante va construire un monde meilleur plus juste et plus sain !

  21. colette
    | Répondre

    C’est trop beau….
    j’ai lu une fois « créer c’est respirer »….et c’est bien vrai !!!
    surtout en cette période!!!

  22. Michel Monique
    | Répondre

    Quelle merveilleuse fraîcheur dans les réalisations de tes petits enfants; j’adore…et malgré mon âge avancé
    je garde une âme d’enfant, un peu de merveilleux dans cette période difficile, et le plaisir à chaque printemps de fêter le renouveau et la résurrection synonyme d’Espérance…..
    Un grand merci Alain et Joyeuses Pâques
    Monique

    • Cathy R
      | Répondre

      Toutes mes félicitations, Alain pour les réalisations si créatives de tes petits-enfants et merci de ta générosité en nous les faisant partager car c’est tjs un grand plaisir de te lire. Joyeuses Pâques même avec quelques heures de retard 🙂

  23. Marie Agnès
    | Répondre

    Magnifique ! que c’est beau ! je ne vais pas redire tout ce qui a déjà été dit précédemment mais compte-tenu de l’âge de tes petits-enfants, on ne peut qu’être émerveillé de tant de talent, sincères félicitations à eux. Il n’y a pas de doute, les gènes d’Artiste ont bien été transmis, tant spirituel, intellectuel, création. Merci de nous faire ce cadeau. J’espère que tu as passé d’heureuses Pâques.

  24. joseline
    | Répondre

    C’ est magnifique, quelle créativité!
    Merci pour ce partage ainsi que le commentaire qui l’accompagne, si chacun de nous pouvait réfléchir au futur et parlait aussi sagement!
    Merci à Micheline qui nous offre ce si joli poème;

  25. ghislaine dubos-courteille
    | Répondre

    Merci pour ces jolis poissons d’avril très dynamiques et colorés !
    Merci pour la joie !
    Ghislaine
    Ghislaine Dubos-Courteille de Paris.

  26. martine
    | Répondre

    Merci alain pour cette éclipse artistique et colorée, dans une journée de confinée urbaine . un véritable bonheur venant d ‘ une jeune génération en qui pour ma part je fais confiance pour gérer notre planète peut être mieux que nous n’avons pu le faire . Je suis d ‘ une génération qui n à pas eu à vivre la guerre ( la pemiere , la deuxième , …) ni la maladie (peste , syphilis, sida. ..) . ce virus nous rappelle que nos anciens se sont battus pour leur vie et nous on voudrait se battre pour notre confort . et notre consommation. petit rappel à l’ordre ? ?
    personnellement je préfère voir le verre à moitié plein .

    Toutes mes félicitations à tes petits enfants . La relève est déjà là. .

  27. Armelle
    | Répondre

    Merci Alain pour ce message d’espoir à travers les oeuvres de tes petits enfants.
    Leur spontanéité, leur créativité, les couleurs et la poésie qui s’en dégage sont autant de rayons de soleil en cette période difficile .c’est le renouveau et l’espoir.

  28. Françoise
    | Répondre

    Merci, Alain, parfois l’horizon est fermé. Il suffit d’un regard d’enfant , plein de clarté et de couleurs vibrantes, pour avoir confiance en l’avenir. Merci de nous faire partager la fraicheur de la créativité des enfants et la possibilité de rebondir avec eux. Merci, Alain.

  29. Vie
    | Répondre

    Quelle famille d’artistes 🎨, quelle joie tu dois avoir avec tes 3 petits créateurs. A toi et à tous un confinement le plus artistique qu’il soit afin d’aider tout le corps médical 😷 en restant chez soi. Amicalement. Vie 🖌️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.