Carnet de voyage en Inde du sud de Christine BROUSSARD

C’est dans l’esprit des fêtes de Noël que je continue la publication des nouveautés riches et variées que je vous avais promises pour cette fin d’année. L’occasion de s’évader, de rêver, de s’abreuver de lumière, pour redonner à l’hiver le regard de notre enfance.

Aujourd’hui, c’est le carnet de voyage en Inde du Sud de Christine BROUSSARD que j’ai le plaisir de vous faire découvrir. Il a été réalisé en même temps que celui de Marie, lors du stage carnet de voyage qui nous permit de traverser les provinces du Tamil Nadu et du Kerala en janvier et février dernier depuis les rivages du golfe du Bengale jusqu’à celui d’Oman (voir le résumé vidéo de ce voyage au bas de ce billet). Il a le mérite (comme celui de Marie et de tous les autres carnets publiés dans cette rubrique) de révéler le talent de son auteur, puisque, par-delà les acquis techniques de cette discipline, ce qui compte le plus à mes yeux est la révélation de la personnalité créative de chacun. C’est elle que je privilégie aussi dans la mise en valeur des carnets qui me sont confiés pour publication numérique (ce dont je remercie chaleureusement chaque participant à cette aventure) puisqu’ils entrent ainsi dans une deuxième forme de vie d’autant plus exaltante qu’elle est partagée par un très grand nombre de lectrices et de lecteurs.

Et de talent, Christine n’en manque pas : allez faire un tour sur sa page Pinterest en cliquant sur le lien dédié à la fin de son carnet (où vous pourrez voir ses superbes icônes et admirer nombre d’autres créations), et vous comprendrez qu’elle n’arrivait pas sans bagages, sans un regard d’expérience sur la beauté du monde et la profondeur qui s’y cache derrière les apparences. Aussi, son carnet est empreint d’une dimension plastique, d’une réalité picturale, qui donne à l’ensemble de ses pages une cohésion aussi forte qu’harmonieuse. 

Nous n’en sommes qu’au début de l’année dans le partage de ces carnets de voyage (d’autres viendront tout aussi poétiques et intéressants), mais pour l’instant,  je vous invite, tandis que le soleil vient à peine de se coucher sur les canaux enchantés du Kerala, tandis que la nature toute entière entre dans un concert somptueux et magique, à ouvrir le carnet de Christine BROUSSARD (mettez-vous en plein écran avec les boutons ou trois points superposés dans la barre sombre en haut à droite de l’écran, puis ):

[

Laissez le temps au carnet numérique de se charger en totalité avant de le lire (c’est plus ou moins rapide suivant votre connexion Internet, puis servez-vous des barres d’outils de l’e-book : avant tout, mettez-vous en plein écran avec le bouton  (qui est parfois, selon la configuration de votre lecteur d’écran caché dans le menu « Plus » désigné par trois lignes – points, à droite sur la barre d’outils grise ou noire du haut de l’e-book).                                                 Pour revenir à la page Web normale c’est avec la touche « Echap » du clavier (ou dans la barre d’outils en cliquant sur le bouton réducteur d’écran).

           Tournez les pages à la souris, allez directement aux pages recherchées avec la table des matières (ou mieux avec les thumbnails), coupez complètement le son en cliquant sur le petit haut-parleur en bas à droite de la fenêtre du carnet de voyage pour lire (ou relire) la vidéo en bas de cette page (qui est un résumé du stage pendant lequel a été réalisé ce carnet).

               Et si votre navigateur vous demande une autorisation acceptez, il n’y a ni cookies, ni pistage ou danger d’aucune sorte.

(à la tombée de la nuit depuis notre kettuwalom)

C’est depuis l’un de nos kettuwaloms (anciennes barges à riz) que j’ai pris la photo du fond d’écran (vous remarquerez le nombre incroyable de jacinthes d’eau et de lotus qui ajoutent encore plus de magie à ce paysage) avec les enregistrements audio du milieu naturel de ce sud indien si envoûtant.

Quant à la vidéo ci-dessous (coupez complètement le son en cliquant sur le petit haut-parleur du carnet de voyage de Christine pour la lire – il est sous le carnet en bas à droite de son écran –), cette vidéo est le très rapide résumé de nos semaines de voyage à partir des séquences et photos que j’ai pu ramener du stage ; même si ne n’y ai pas inclus des tas d’autres temps forts elle résume assez bien je crois, l’exotisme et le dépaysement dans lequel nous étions plongés !

 (Vidéo également publiée sous le carnet de Marie)

6 Responses

  1. Anne-Marie Mary
    | Répondre

    Superbe ta petite vidéo sur ton stage en Inde du Sud !

  2. Christine Broussard
    | Répondre

    que dire sinon un grand merci pour tous ce travail en supplement du quotidien…je ferme les yeux et je suis de nouveau dans la misque et chant des oiseaux dans une terre verdoyante et chaleureuse. Un beau carnet de voyage en effet…sans compter ta belle presentation a mon sujet. Je suis ravie et apprecie de tout coeur ce cadeau. Que nos amis qui participaient a cette aventure revent aussi en le feuilletant.

  3. TRINCAL Valerie
    | Répondre

    Merci Alain pour le temps que tu consacres à ces montages qui sont une totale réussite et qui nous font voyager. On s’y croirait… Quel bonheur de retrouver toutes ces sensations, couleurs, bruits de l’incredible India. Ça fait chaud au cœur dans cet hiver. Bravo au merveilleux travail de tes stagiaires. Milles mercis

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci à toi Valérie, pour eux, pour moi aussi, car effectivement, je passe un temps réel a mettre en valeur le travail de celles et ceux qui me font confiance et me confient leur travail réalisé lors d’un stage avec moi pour le partager avec le plus grand nombre possible. Je veux que leur talent soit reconnu et apprécié à sa juste valeur, et pour cela, le replacer dans son contexte avec le plus de sensibilité, de qualité et de vérité me paraît être la moindre des choses.

  4. MLLOT
    | Répondre

    OUI ! Merci pour ce réel partage quand on n’a pas la chance de voyager autant qu’on le souhaiterait …….. mais que l’on peut apprécier et écouter et regarder et savourer le temps passé à dessiner et à mettre en valeur les moments passés avec Alain ;
    Tout le monde ne sait pas partager, c’est dommage ;
    En attendant ……… un grand merci à Alain le généreux et à ses sympathiques stagiaires
    Une ancienne stagiaire de MARRAKECH

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci vous Annick, votre sympathique message m’encourage à continuer de partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.