Un printemps en Provence…

Le pont romain Flavien, une aquarelle simplifiée : exemple de ce que l’on peut réaliser très rapidement avec cette technique…

Avec ce très court extrait du dernier stage d’aquarelle de voyage en Provence, je vais vous parler d’un concept plusieurs fois appliqué pendant ce stage, concept débouchant sur d’intéressantes techniques que j’ai pu élaborer et mettre au point depuis plusieurs années, grâce au résultat de mes différentes expériences de créativité augmentée, et  de travail en état de « flow » : l’aquarelle simplifiée.

La méthodologie emprunte naturellement ses bases aux autres formes d’aquarelle de plein air, mais ce sont bien mes expériences créatives personnelles qui m’ont permis d’y ajouter ce « petit quelque chose » qui aux yeux de beaucoup, se voit immédiatement !

Bien sûr, les différentes variantes de cette technique se conçoivent davantage dans l’immédiateté et la spontanéité du voyage (on peut naturellement les transposer à n’importe quel sujet), d’où son intérêt pour le carnet de voyage (je l’ai notamment utilisée dans ma « route des perles de verre Krobo »).

L’aquarelle simplifiée est une approche passionnante de l’aquarelle de plein air, mais là où elle se révèle excellente, c’est avec les paysages et atmosphères d’ambiance…

Ce que je peux vous dire, c’est qu’on lui doit des effets toujours variés, vivants, concis, spontanés, simples (bien sûr, …à condition qu’on en comprenne le mécanisme), colorés, où l’interprétation créative est décuplée par rapport aux autres approches de l’aquarelle, tout cela sans « se prendre la tête ».   

Je vous laisse donc découvrir avec cette petite vidéo des extraits du stage qui vient de se terminer dans le printemps de la campagne en Provence : vous y verrez quelques-unes des très nombreuses interprétations que j’ai pu faire de certains motifs abordés avec cette méthode, qui a pu profiter aux participants dans l’enthousiasme et la bonne humeur.

Nous continuerons sur la lancée au prochain stage du Roussillon et des Châteaux Cathares, mais surtout pendant 3 semaines qui se révèlent dès à présent passionnantes (car l’apprentissage sera abordé dans le détail), lors des prochains stages d’été en Jura Oriental en juillet et début août (si vous voulez en profiter, c’est encore possible : m’envoyer un e-mail pour avoir les renseignements, en cliquant ici) !

3 Responses

  1. véronique arnauld
    | Répondre

    reportage magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.