Votre visite privée de l’exposition Françoise, Alain, et JEAN MARC au MAMC de Cordes-sur-Ciel

C’est le huit-centième anniversaire de la fondation de la ville de Cordes-sur-Ciel, dans le cadre duquel se déroule l’exposition « Le passé guidant l’avenir », au MAMC, tout en haut de la cité.

Comme elle se termine le 12 courant, je vous ai réservé une petite surprise : votre visite privée, accompagnée et commentée (en « survolant », car il y a près d’une centaine de peintures et de sculptures) !

J’ai ajouté au début de la vidéo de cette visite (qui a été réalisée en direct sur les réseaux sociaux le 28 août dernier), un très court extrait du vernissage, il souligne l’attrait particulier de cette exposition, la symbolique de la transmission créative à ses enfants par JEAN MARC, notre père et premier maître.

Voici donc un condensé de cette manifestation qui s’est déroulée tout l’été :

Et pour mieux comprendre mes peintures doublées de Réalité Augmentée qui ne sont que le prolongement de celles que je consacrais déjà depuis longtemps à la relativité du jugement influencé par la perception (et aux complexes rapports entre le visible et l’invisible), je vous propose à présent d’en découvrir quelques-unes, parmi celles que vous pourrez « expérimenter » au MAMC pendant encore une dizaine de jours :

Pour résumer :

JEAN MARC, dans l’ensemble de son œuvre scrute l’homme et s’amuse de la comédie humaine pour nous transmettre, avec humour ou profondeur, émotion et espérance, une certaine foi en l’humanité, une croyance en ses capacités à se dégager de ses plus mauvais travers, et même, certainement, à se transcender…

Françoise, fait référence au monde médiéval et à la rhétorique des fables de Marie de France pour nous renvoyer à notre propre condition, nous inciter à regarder notre existence comme dans un miroir.

Quant à moi, j’essaie de révéler derrière les apparences du visible une autre réalité, sans doute proche dans les questions qu’elle pose, aux interrogations soulevées par la démarche créative de Françoise et JEAN MARC.

En tout cas, notre sens du merveilleux ne passe pas par le décoratif ou un esthétisme de complaisance : c’est une véritable aventure en quête de vérité, d’authenticité, nos outils et matériaux sont simplement différents.

13 Responses

  1. Alain-MARC
    | Répondre

    Ce petit commentaire pour vous remercier à l’avance de vos propres commentaires (y compris pour le billet précédent), et vous dire que si je ne peux leur répondre par manque de temps (c’était le cas du billet précédent), je vais essayer de les valider, donc, ne vous inquiétez pas si vous me laissez un commentaire et qu’il n’apparaît pas avant 10 à 15 jours : c’est tout simplement que depuis le stage d’aquarelle en Aragon (que je vais animer dès demain) + retour + déménagement de l’exposition de Cordes, je n’aurai pas le temps de le faire jusqu’à au moins mi-septembre.. Alors, à très bientôt !

  2. Denise Poirier
    | Répondre

    Je vous remercie pour la visite virtuelle de cette belle exposition de vous, votre sœur et votre père. Comme on dit chez moi La pomme n’est pas tombée loin de l’arbre. Votre père vous a léguer ce talent de faire parler les tableaux et sculptures. J’ai vraiment beaucoup apprécié toutes les oeuvres dans ce musée formidable. Si j’étais plus proche j’y serais certainement.
    Bravo et vous trois.

    Denise Poirier, Québec, Canada

  3. micheline vaudenay
    | Répondre

    super, comme à l’habitude avec toi, mais ici, encore plus super. Il y a ce qu’on voit et ce qui est caché. ou ce que tu as caché dans ton oeuvre visible . C’est comme donner une autre dimension à l’ouvre exécutée en deux dimensions. Mise à part la musique qui me stresse plus que m’excite, ce que l’on peut voir ici est mystérieux et impressionnant. La musique, c’est toi qui l’a mise selon certains paramètres choisis, pourquoi est-elle donc toujours si « angoissante » pour moi en tout cas ?
    Bravo pour cette expo, as-tu eu beaucoup de visites et de retours, positifs ou neutres ?
    Vas t ressourcer en Aragon, j’y repense souvent, le stage y est si intéressant.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci, Micheline, oui, le stage d’Aragon a été super, je te réponds avec beaucoup de retard, excuse-moi !
      Pour la « musique » ce sont presque tout le temps les toiles elles-mêmes qui les génèrent par un procédé d’analyse du motif semi-génératif que je fais à l’aide d’un algorithme que j’ai détourné dans ce but (c’est à dire que je règle quand même moi-même certains paramètres des fichiers obtenus par l’analyse des peintures avec l’algorithme), je vais de toute façon modifier les résultats obtenus pour les améliorer un peu, afin que l’audio soit un peu plus agréable à écouter !

  4. Elizabeth Rochet
    | Répondre

    Une visite guidée d’une grande richesse ! Merci beaucoup, Alain.
    Amitiés
    Elizabeth

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci à toi, pour ton attention !

  5. Pierre SCHNEIDER
    | Répondre

    Bonjour Jean-Marc,

    Je me permets une remarque sur les vidéos.
    Remarque que j’ai par ailleurs déjà lue sous la plume d’autres auteurs ou journalistes avisés, que je te rapporte ici et que je partage complètement.

    L’envahissement des photos et vidéos faites avec des smartphones a généré le phénomène du VERTICAL.
    Tout devient vertical, les photos, les vidéos.
    Malheureusement les écrans de TV ou d’ordinateurs sur lesquels nous visionnons ces productions sont horizontaux à un tel point que le 16/9 l’est particulièrement plus que nos vieux écrans.
    Ceci vaut aussi sur des diffuseurs comme Youtube, Vimeo et autres.
    On se retrouve alors avec une grande partie de l’écran occupé non pas par le propos du média mais par du… NOIR !
    C’est ainsi que sur les grandes chaines d’information on voit de plus en plus de reportages présentés de la sorte.
    Alors à quoi bon acheter un grand écran horizontal ?

    Alors s’il vous plait messieurs les producteurs de médias, mettez votre smartphone à l’horizontal.
    En plus dans cette position l’angle embrassé par la scène est tellement plus grand et agréable à voir.
    Vos œuvres n’en seront que valorisées.

    Sinon je te souhaite de continuer sur ce beau chemin que tu as emprunté depuis fort longtemps déjà.
    Pierre

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Oui, exact, Pierre, j’en conviens tout à fait, il faut que j’apporte plus de soin à mes enregistrements et montages, surtout pour le format et le visuel des vidéos, qui sont bien mieux en 16/9ème, effectivement !
      …à notre décharge que celles que j’ai importées dans mon billet ont été réalisées à la volée avec un smartphone (idem pour les chaînes de télé qui en importent dans leurs émissions ou journaux télévisé), et qu’elles ont été partagées (ou rediffusées sur les réseaux sociaux) en l’état, ce format étant lu le plus facilement par ces appareils-là. On peut avec ces mêmes appareils enregistrer des vidéos en 16/9ème, bien sûr, mais leur diffusion en direct sur certains de ces autres appareils ou certains réseaux sociaux n’est alors alors plus adapté, il faudra que j’enregistre les prochaines vidéos avec le bon format pour les écrans horizontaux, mais je ne pourrai alors plus les diffuser correctement sur certains réseaux dans les formats verticaux…

  6. Muriel Renevier
    | Répondre

    Merci Alain de nous permettre d’entrer avec émerveillement dans votre exposition familiale, coeurs d’artistes reliés . Et quel cadeau, que de pouvoir y revenir quand je le souhaite 🙂 ;
    Véritable « Jardin d’Alice… » entre Terre et Ciel, entre Visible et Invisible, guidée chaleureusement par ta voix, Alain, quelle belle invitation à l’introspection, aux portes de l’Automne : les yeux observent, le regard s’élargit, l’Ame est touchée !
    Merci Alain pour cette promenade aux multiples dimensions
    Merci Françoise de façonner , souvent en référence à Marie de France, de malicieux animaux colorés, véritables totems pour ré enchanter notre Humanité,
    Hommage à votre papa, pour ses sentinelles intemporelles, précieuses et tellement vivantes.
    Bravo pour votre généreuse et rayonnante Alchimie
    Muriel
    Saint Pierre de Chandieu ( 69 )

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci, Muriel, et mille pardons encore de répondre avec retard, nous sommes très heureux que vous ayez compris la valeur symbolique de cette exposition !

  7. Azalaïs
    | Répondre

    Nous avons adoré la visite, vous retrouver tous les trois ensemble fut un grand moment de joie et d’humanité

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Je vous réponds comme à Muriel : merci, Azalaïs, et mille pardons encore de répondre avec retard, nous sommes très heureux que vous ayez compris la valeur symbolique de cette exposition !

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci beaucoup, on aura l’occasion de réaliser d’autres projets de cette nature !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.