Avis de recherche après disparition

Me voici de retour après une longue période sans publication dans votre journal sur ce blog, mes voyages incessants ne me laissant que très peu de disponibilité, j’espère que vous voudrez bien ne pas m’en tenir rigueur !

Alors, voici un billet un peu spécial depuis Lisbonne, dans lequel je reprends le début du dernier article de mon blog « Aquarelle en voyage », en vous remerciant de le faire suivre auprès de vos amis (es) portugais (- es -, si vous en avez), au cas, où on ne sait jamais, on arriverait à trouver des indices sur cette disparition ?

Car je lance un appel à l’aide, qui ne vous coûtera que de partager ce billet (surtout après de vos amis – es – carnettistes, « sketchers », et amateurs d’art) : un très joli carnet de voyage vient de disparaître, certainement dérobé !
Situons les lieux, dans la calanque de Portinho : un des plus beaux endroits des environs de Lisbonne.
Le soleil brille sur la baie de Setùbal aux airs de Méditerranée. Nous travaillons sur le bleu de la mer, les falaises ocre, la verdoyante végétation, au milieu d’une foule de touristes et d’autochtones profitant du week-end du 1er mai…
Il est presque 16h lorsque nous nous regroupons près d’un petit restaurant en attendant le minibus qui doit nous emmener sur le prochain site.

 

La suite, vous la trouverez sur mon billet http://www.aquarelle-en-voyage.com/2017/05/alerte-disparition-et-av…, ainsi que des photos de ce carnet, et de l’endroit où il a disparu, je reviendrai vers vous plus tard pour d’autres aventures « aquarellées », je précise qu’il ne s’agit pas de l’un de mes carnets mais de celui de Virginie, une participante à ma dernière session de stage carnet de voyage au sud Portugal, dont le travail était (entre autres), destiné à l’une de ses prochaines expositions…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.