Voyage initiatique sur les traces d’un maître.

Pour Noël, je vous emmène en projection privée...

Cliquetis du projecteur.

Tout commence par les images sépia, floues et tremblantes, d’un passé lointain qui s’efface dans le temps.

Seules, d’envoûtantes sonorités nous plongent dans une atmosphère intemporelle venant souligner les propos des lettres que le maître nous adresse depuis le Maroc.

Nous sommes en 1832. Delacroix accompagne le comte Charles de Mornay lors de sa mission diplomatique française auprès du sultan du Maroc, Muley Abd-err-Rahman…

Inscrite dans l’intemporalité, la peinture protège la vie de la déchéance, et sauve la réalité de l’amoindrissement.

 

 

Mon propos avec ce petit film n’est pas de prétendre à une étude relevant de l’histoire de l’art, ni à une analyse du carnet de voyage.

Il est simplement d’offrir le jeu d’un instant de mémoire personnelle en superposition avec l’émotion intellectuelle et esthétique provoquée par la rencontre avec l’œuvre d’un maître.

Je dédie ce petit film à mon ami Pierre NAVA qui m’accompagnait dans l'aventure où ces séquences vidéo furent tournées, et pendant lesquelles nos pages de carnets réalisées lors de ce voyage, rendent impérissables les moments que nous y avons partagés.

Elles se projettent en même temps dans une pérennisation carnettiste, où le témoignage graphique et pictural s’entoure aussi de valeurs où les mots « amitié », « humanisme » et « générosité » prennent tout leur sens.

Bien que les œuvres de Delacroix apparaissant dans cette vidéo soient tombées dans le domaine public depuis longtemps, ma « projection privée » ne sera visible hors mon blog ou site personnel, que pour les fêtes de cette fin d’année.

Passez un beau Noël !

Des extraits des carnets du Maroc d'Alain MARC dans les portfolios de la boutique de ce blog :

Vous retrouverez quelques-unes des plus jolies pages réalisées lors des voyages d'Alain MARC au Maroc dans le portfolio "Maroc, de Marrakech à Ouarzazate" qui sera prochainement disponible dans la boutique de ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.