Huit œuvres de l’exposition « Le passé guidant l’avenir » au MAMC de Cordes-sur-Ciel

Voici huit nouvelles œuvres extraites de la seconde salle d’exposition du MAMC de Cordes-sur-Ciel, avec les clés pour en comprendre la signification :« Ombre de nuit » Françoise MARC – VILLENEUVE Sculpture céramique 50 cm

C’est un joli lapin sortant au clair de lune, dont Françoise vous racontera l’histoire si vous la rencontrez au musée…

« Les sentinelles 1, 2, et 3 » Françoise MARC – VILLENEUVE Sculptures céramique 35 cm

Ce sont trois sentinelles inspirées par ma peinture portant ce nom (voir ci-dessous), que Françoise a imaginées en postures médiévales, comme si leur histoire était profondément enracinée dans la cité.

« Les Sentinelles » Alain MARC Peinture sur toile Acrylique, pigments et sable sur toile doublée de Réalité Augmentée 80 x 80 cm (Extrait)

...Que ces trois sentinelles perdues dans un monde de plus en plus complexe, puissent nous aider à réfléchir sur les conduites à tenir pour retrouver un peu d’humanité, de repères des valeurs et sauver ce qui peut encore l’être dans cet univers sans âme où nous perdons nous aussi repères et valeurs.

« Signes Inintelligibles II » Alain MARC Peinture sur toile Acrylique, pigments et sable sur toile 52 x 61 cm Variations chromatiques gris à bleuté doublées de Réalité Augmentée (Extrait).

Cette toile (dont je vous montre huit secondes de Réalité Augmentée), fait partie de mes toiles interactives qui changent de couleur (et parfois d’aspect) suivant le point de vue depuis lequel on les observe. Celle-ci, de surcroît, projette autour de vous des éléments colorés en rapport avec les éléments de la toile dont la Réalité Augmentée rend perceptible les changements permanents.

La « musique » que vous entendez est « autoproduite » par les formes et couleurs initiales de la peinture (l’un des algorithmes qui me servent à la traduire « musicalement » analysant ce qu’elle représente, et la transformant automatiquement en phrases sonores semi-génératives).

« Signes Inintelligibles II » est une réflexion sur la difficulté que nous avons à communiquer en profondeur de nos jours, la plupart de nos échanges passant par les apparences et la fugacité superficielle des réseaux sociaux.

Ainsi, malgré tous les outils que nous avons à notre disposition pour échanger et communiquer dans nos sociétés, nous ne voyons pas les entités syntaxiques qui nous entourent, qui nous permettraient d’approfondir nos relations tout en enrichissant notre existence.

Nous sommes comme la jeune fille observant le tableau, croyant que ce qu’elle contemple en est l’entièreté.

Hors, seuls ceux qui se donnent les moyens de percevoir en même temps la jeune fille, le tableau, et les entités syntaxiques qui gravitent autour d'elle et de nous (ici grâce à la Réalité Augmentée), peuvent s’en approprier les symboles pour constituer un langage qui permettra une autre communication que celle basée sur les apparences, en donnant à ce langage sens et interprétation qui modifieront la signification même du tableau...« Histoire médiévale de Cordes-sur-Ciel » JEAN MARC Fer forgé, sculpture multiple grand format 185 cm x 85 cm

Ces petites sculptures montées par strates comme autant de périodes particulières de l’histoire de la cité, illustrent telle une fresque, son développement, depuis bien avant les débuts de la petite ville fortifiée.

Si JEAN MARC y représente des scènes évoquant la chevalerie ou la construction des remparts et de l’église, il n’en demeure pas moins attaché à la vie d’un peuple laborieux, avec ses joies et ses peines, ses divertissements, ses petits métiers, nous plongeant ainsi dans cette période de l’histoire qui a connu malgré ses violences ou ses guerres une grande aspiration à la nature et à la paix, ainsi qu’un large épanouissement social.

« Chat-pitre » JEAN MARC Sculpture métallique 130 x 60 cm

Le chat s’amuse de lui-même et fait rire les autres, car un rien le fait jouer.

Il oublie tout à ce moment-là, et tandis que le temps passe pendant qu’il joue, c’est un petit chapitre de son existence qui s’écrit.

Jouer, et s’oublier pour être : oubli libérateur pour ce chat « acteur » qui fait rire autour de lui, mais aussi oubli gouffre, et néant, s’il n’est pas régénérateur d’un ressourcement où l’on a oublié ce qu’on a appris pour redevenir nous-mêmes, l’espace d’un instant…

8 Responses

  1. COLETTE MAYEUR
    | Répondre

    j’ai beaucoup apprécié!!!

  2. ROBERT
    | Répondre

    Une belle alliance familiale pour nous faire découvrir de l' »Art » dans sa diversité de sensibilité et technique. Dommage d’habiter si loin…
    Françoise R.

  3. Marilou
    | Répondre

    Merci.quel beau voyage dans vos trois mondes artistiques.!

  4. Vialar
    | Répondre

    Bjr,
    Tjrs aussi créatif les « MARC(S), je vous suis depuis un ptit moment toi Alain et ta sœur Françoise, j’avais déjà beaucoup de respect pour votre papa qui a laissé une immensité artistique, indémodable, pleine de positivité, et de relief, j’espère passer un de ces 4 vous voir à Cordes ou ailleurs, la dernière fois que je t’ai vu Alain c’était il y a pas loin de 50 ans, chez votre papa, Françoise doit se rappeler ,bonne continuation à tout 2 et à bientôt, bon serrage de main à toi ,et des bisous à Fanfan .
    Christian VIALAR.

    • Alain-MARC
      | Répondre

      Merci, Christian, pense à appeler le MAMC pour qu’ils te donnent le numéro de tél. de Françoise (le soir au dîner par exemple) car étant en animation de stage dans le Jura, elle pourra discuter avec toi d’un RV au musée pour vous (nous ?) rencontrer avant la fin de l’expo. Amitiés, et à bientôt, j’espère,

  5. Janine
    | Répondre

    SEUL le monde artistique permet de nous élever et de voyager dans l’EXTRA-ORDINAIRE. Alors merci pour ce partage.

  6. Isabelle WERCK
    | Répondre

    Bravo à cette famille si inventive, en avance sur sont temps !

  7. Lily Couleurs
    | Répondre

    Bravo pour tout mais une mention spéciale pour les sculptures de Françoise qui m’ont véritablement éblouis que ce soit le lapin bleu ou les personnages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.